lundi 21 avril 2014

Milan Kundera et Philip Roth

"Parlons Travail" : interview de Milan Kundera par Philip Roth

"Parlons travail" : ou comment la littérature se fait dans la conscience de l'écrivain sans cesse sollicitée par les affaires du monde. Dans ces entretiens, Philip Roth, s'effaçant derrière celui qu'il interroge, se révèle un auditeur attentif. Mais cette discrétion ne l'empêche pas de dessiner, au travers de ses questions, un autoportrait intellectuel. (extrait du quatrième de couverture)

  P. Roth et M. Kundera

Milan Kundera :
« Je me méfie des mots pessimisme et optimisme. Le roman n'affirme rien, il cherche, il pose des questions. Je ne sais pas si mon pays va périr et je ne sais pas non plus lequel de mes personnages a raison. Moi, j'invente les histoires, je les confronte, et c'est ma manière de poser des questions. La bêtise des hommes vient de ce qu'ils ont réponse à tout.

La sagesse du roman, c'est d'avoir question à tout. Quand don Quichotte est sorti affronter le monde, ce monde lui a paru un mystère. Tel est le legs du premier roman européen à toute l'histoire qui le suivra. Le romancier apprend au lecteur à appréhender le monde comme question. Il y a de la sagesse et de la tolérance dans cette attitude. Dans un monde construit sur des certitudes sacro-saintes, le roman est mort. Le monde totalitaire, qu'il ait pour base Marx ou l'islam, ou n'importe quoi d'autre, est un monde de réponse plutôt que de questions. Le roman n'y a pas sa place. En tout cas, il me semble qu'à travers le monde les gens préfèrent aujourd'hui juger plutôt que comprendre, répondre plutôt que demander, si bien que la voix du roman peine à se faire entendre dans le fracas imbécile des certitudes humaines. »
Editions Gallimard, collection "Du monde entier", 2004


    
                  
 Voir aussi de Milan Kundera :
* Les testaments trahis -- L'art du roman -- Une rencontre -- La Valse aux adieux
Voir sur Philip Roth, La bête qui meurt, L'indignation et Les Faits


              <<< • • Milan Kundera-Philip Roth • °° © CJB  °° • • 04/2014 >>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire