mardi 4 novembre 2014

L’or du Limousin

                         
Les mines d'or de Saint-Yrieix-la-Perche  ------  Une pépite

Jusqu’à l’époque romaine, le Limousin a été l’une des principales régions aurifères du pays. Les gaulois étaient alors très friands d’objets d’apparat en or pour s’en parer et honorer leurs dieux. Diodore de Sicile a écrit qu’ils utilisaient l’or « pour la parure, les hommes aussi bien que les femmes, » que ce soit des bracelets et des boucles d’oreille, des torques (espèce de colliers) ou des casques de parade…

    Le buste d'Arédien à St-Yrieix-la-Perche

Trois sites remarquables notamment furent en activité dans le département de la Haute-Vienne : le Cros-Gallet-nord au Chalard, la Feyassière à Château-Chervix et à Saint-Yrieix-la-Perche au sud-ouest de Limoges. Le site de la Feyassière est actif dès les IIIè-IVè siècles avant J.C. (époque de la Tène moyenne [1]) C’est une mine à ciel ouvert creusée en gradins où l’on extrayait le quartz aurifère traité ensuit en surface.

Procédé alors classique à une époque où on possédait peu d’instruments efficaces pour creuser en profondeur. Les parois des parties les plus profondes étaient étayées par des troncs d’arbres piqués en terre et calés par des planches. On remontait l’eau par paliers à l’aide d’un mécanisme de vis sans fin en un système traversé par des gouttières dans un canal se déversant dans une galerie d’exhaure (ou galerie de drainage) en pente débouchant dans un des flancs de la fosse.

   (JPEG)
Le site de Cros-Gallet (L'or du Limousin, 3000 ans d'histoire)

Le site de Cros-Gallet-nord se présente de façon quasi identique A l’extérieur, une plate-forme traitait le minerai dans les phases de concassage et de broyage des roches aurifères, une autre traitait de la métallurgie de l’or récupéré  lors de la fusion et de la coulée des lingots. Pour rendre la roche plus friable, on la chauffait sur des lits de bois ou de charbon de bois.

  Torque, fin du IVe siècle av. J.-C. Musée de Reims.

Avec les vestiges de l’habitat des mineurs et de leur famille construit à proximité, on découvrit de nombreux objets de la vie quotidienne, faits de métal, de bois ou parfois d'os, écuelles, coupes, pots globulaires, pots, jattes, fusaïoles (pour le filage manuel), fibules de différentes formes, objets usuels de tabletterie…  On retrouva aussi des outils, meules de différents formats, broyons (galets de granit), mortiers e tailles diverses…

File:Fíbula de omega.jpg 
Fibules époques romaine et gallo-romaine

Dans cette industrie aurifère qui débuta à l’âge du fer, les techniques se sont peu à peu améliorées (comme celle du chauffage de la roche) et des cités plus importantes que les habitats initiaux attenants aux sites miniers, ont été édifiées. Le site de Turquet-Château à Saint-Yrieix-la-Perche en est un des rares exemples répertoriés, avec sa colline boisée au sommet arasé, clos de fossés et de levées de terre. Exemple caractéristique des enceintes fortifiées protohistoriques du Limousin.


Mines d'or de Lauriéras-Saint-Yrieix-la-Perche

D‘après les travaux des archéologues, chaque tonne de minerai contenait en moyenne quelque 20 grammes d’or. Les années de recherches consacrées aux mines des anciens habitants du Limousin –les Lémovices- ont permis d’avoir une bonne connaissance de l’évolution des techniques utilisées, leur impact sur l’économie et l’environnement, également sur l’évolution de l’habitat et des conditions de vie de cette époque lointaine.

Image attachée        Image attachée
Cartes postales, mines du Châtelet en Limousin dans la Creuse

Notes et références
[1] La Tène ou Second âge du fer est une période succédant au Hallstatt (-1300 BC à -400 BC) et marquant la fin de la protohistoire. Son nom provient d'un site archéologique découvert en 1857 près du lac de Neuchâtel en Suisse, qui a aussi donné l'adjectif « laténien(ne) ».

Sur le Limousin, Voir aussi
* Limousin D'un lac à l'autre         * Le prince Zizim en Limousin
* Clément VI pape limousin        

Bibliographie
*P.C. Guiollard : "Les mines d’or du district de St Yrieix La Perche en Haute Vienne", 1991, "Mines d’or, petite histoire des grandes mines d’or françaises", 1988, "Mineurs d’or en Limousin", 2000 et "La mine d’or du Chatelet dans la Creuse : 1905-1955", 1988
* B. Cauuet, "L’or des Celtes du Limousin", Editions Culture et Patrimoine, 2004
       <<<< Christian Broussas - Feyzin - 28 juin 2013 - © • cjb • © >>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire