mercredi 5 novembre 2014

Michel Onfray Parutions 2013

MICHEL ONFRAY [1]
Le philosophe, créateur de l’Université Populaire de Caen, a signé cette année plusieurs ouvrages où il parle de son itinéraire, de l’idée de mort dans nos sociétés, du rôle des éléments dans la vie de l’espèce humaine… et bien d'autres sujets qui rejoignent et développent ses thèmes de prédilection.

                              

1- « LE CANARI DU NAZI », essais sur la monstruosité, Collectif, Autrement, janvier 2013, voir mon article de présentation de ce livre, en cliquant sur ce lien "Le Canari du nazi", essais sur la monstruosité

2- « LE MAGNETISME DES SOLSTICES » est le cinquième tome de son journal hédoniste. Il y aborde les thèmes qui lui sont chers, les penseurs et philosophes qui l'ont influencé, de Diogène à Jacques Derrida, en passant par Proudhon et Montaigne, poursuit ses réflexions politiques, en particulier d'anarchisme et de laïcité, de ses penchants artistiques aussi bien en matière de littérature, de musique, d'art contemporain que d'architecture. C’est tout à la fois un livre de voyages et un livres de rencontres avec sous-jacente cette question fondamentale « Comment mener une vie philosophique ? » [2]
(Voir aussi mon article intitulé  Le manifeste hédoniste, théorie philosophique générale)

               
Le magnétisme des solstices Les freudiens hérétiques Les consciences r"éfractaires

3- « UN REQUIEM ATHÉE » : « Le Requiem, écrit-il,  est une forme indissociable de la liturgie religieuse chrétienne. » Il en reprend la structure pour en faire une « messe des morts athée », qui reconnaît au cosmos un rôle panthéiste et voit la mort non comme une phase de disparition mais comme participant au vaste cycle naturel de la transformation.

Ce livre n’est bien sûr pas étranger au décès récent de Marie-Claude Ruel (1951-2013), celle qui fut sa compagne depuis 1977 et à laquelle il a dédié ce livre. Il nous livre une méditation philosophique sur la vie et cette disparition-récréation qui marque selon lui chaque existence.

4- « LA CONSTELLATION DE LA BALEINE » est le  troisième volet qui concerne l’eau, d’un ensemble de quatre textes consacrés aux éléments fondamentaux de la vie sue terre, après Le Recours aux forêts (la terre) publié en 2009 et La Sagesse des abeilles (l’air) publié en 2012. [3] Il a également prévu dans un dernier volet d’aborder le thème du feu.

Grâce au système polarisant la lumière du soleil et indiquant ainsi en toute circonstance la direction du nord,  un marin danois quitte son pays au Xe siècle et finit par traverser l’océan atlantique. Il revit l’expérience de Jonas en entrant dans la constellation de la baleine et parvient jusqu’en Amérique où il s’installe et y passe sa vie. A un âge avancé, il décide de retourner dans son pays natal pour y passer le peu de temps qu’il lui reste à vivre et pour y reposer. La cérémonie funèbre sera celle qu’il a prévue, celle de la crémation du drakkar qui proviendrait d’un rite ukrainien.

CONTRE HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL 13

5- « LA CONTRE-HISTOIRE de la PHILOSOPHIE » est un ensemble de livres édités chez Grasset, reprenant un cycle de conférences, données à l'Université populaire de Caen, qui comprend actuellement neuf essais dont vous trouverez la liste en référence [4] dont deux publiés en 2013,  ainsi que la présentation générale que j’ai rédigée, en cliquant sur le lien « Onfray, contre-histoire de la philosophie ».
Il existe également une transcription de ce cycle de conférences reprises sur l'antenne de la radio France Culture et diffusées sous forme d'actuellement 20 coffrets, dont le dernier, paru en 2013,  fait l'objet  d'une présentation disponible en cliquant sur le lien Camus, Sartre, CD audio 20.

* 51- Les Freudiens hérétiques: pour accéder à l’article, cliquer sur le lien Les Freudiens hérétiques

* 52- Les Consciences réfractaires : pour accéder à l’article, cliquer sur le lien Les Consciences réfractaires 



6- La Raison des sortilèges. Entretiens sur la musique, avec Jean-Yves Clément, Autrement, avril 2013, gencod 978-2-7467-3425-8
« Je (voudrais) inviter à découvrir dans la musique ce qui s'y trouve : une invitation à l'une des modalités hédonistes du monde dans ce monde... » Interview juillet 2013

Michel Onfray, fin mélomane, organise des concerts ouverts à tous et des conférences sur la musique à l'Université populaire de Caen. Cet ouvrage est l’occasion, avec son ami Jean-Yves Clément, d’aborder les questions qui dans ce domaine lui tiennent à cœur sur l’essence de la musique, sa signification et d’abord les rapports entre musique et philosophie, "la raison des sortilèges" qui s’exercent sur l’autodidacte qu’il est.

Si quelques philosophes ont intégré la musique à leur vision du monde, ont écrit sur la musique comme Schopenhauer ou Jankélévitch et même composé comme Adorno, un seul a réuni ces trois talents, un qui lui est particulièrement cher et qui est Friedrich Nietzsche. Onfray nous fait partager son expérience personnelle, la démarche qui lui a permis de bâtir sa propre culture musicale, ce rapport subtil avec l’écriture qui l’a aidé à prendre la plume.

        

7- Brummell. Déconstruction d’un mythe, CD audio, éditeur Frémeaux & associés, collection Lectures CD, isbn F028767837, mai 2013, durée totale 1:15:56 [5]

« Génie toujours à moitié voilé, l’Impertinence n’a pas besoin du secours des mots pour apparaître; sans appuyer, elle a une force bien autrement pénétrante que l’épigramme la plus. »  Barbey d’Aurévilly, Du dandysme et de George Brummell, 1845

Michel Onfray s’est attaché dans cet ouvrage à démonter le mythe qu’est devenu George Brummell, celui qu’on a surnommé le prince des dandys. Les thuriféraires de tout poil ont contribué à créer ce mythe et à estomper la vraie personnalité, le vrai parcours de Brummel. Onfray s’attelle à retrouver l’homme véritable débarrassé de la gangue des apparences et du produit médiatique. Il parle de la fin de Brummell à Caen (titre 5 et 6 de l’album), de Barbey d’Aurévilly (titre 7 de l’album), qui a consacré un livre à Brummell intitulé Du Dandysme et de Georges Brummel et passé sa jeunesse à Caen, du rapport d’Albert Camus au dandysme (titre 14 de l’album). [6]

                   

Notes et références
[1] Voir mon article de présentation Michel Onfray dans l'Orne
[2] Le journal hédoniste contient les cinq tomes suivants :
  1. Le Désir d’être un volcan, Grasset, 1996
  2. Les Vertus de la foudre, Grasset, 1998
  3. L’Archipel des comètes, Grasset, 2001
  4. La Lueur des orages désirés, Grasset, 2007
  5. Le Magnétisme des solstices, Flammarion, 2013
[3 Voir ma fiche consacrée à ce deuxième volet « La sagesse des abeilles (l’air) », Première leçon de Démocrite

[4] La contre-histoire de la philosophie contient les textes suivants :
  1. Les Sagesses antiques, Grasset, 2006
  2. Le Christianisme hédoniste, Grasset, 2006
  3. Les Libertins baroques, Grasset, 2007
  4. Les Ultras des Lumières, Grasset, 2007
  5. L’Eudémonisme social, Grasset, 2008
  6. Les Radicalités existentielles, Grasset, 2009
  7. La Construction du surhomme, Grasset, 2011
  8. Les Freudiens hérétiques, Grasset, 2013
  9. Les Consciences réfractaires, Grasset, 2013
[5] Voir aussi dans la même veine Sade. Déconstruction d’un mythe en 2012
[6] * Voir mon article intitulé Albert Camus et Michel Onfray

Voir mes autres fiches sur Michel Onfray :
* Théorie du corps amoureux. Pour une érotique solaire
* L'Ordre libertaire, la vie philosophique d'Albert Camus
* Autour de Camus : Michel Onfray, Jean Daniel, BH Lévy

<<<<< Christian Broussas, Feyzin, décembre 2013 © • cjb • © >>>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire