dimanche 27 janvier 2013

Le cycle de l'invisible, E.E. Schmitt

Le Cycle de l'Invisible est un ensemble de six romans écrits entre 1997 et 2012 par Eric-Emmanuel Schmitt : Milarepa, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, Oscar et la Dame rose, L'Enfant de Noé, Le sumo qui ne pouvait pas grossir et Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus, sur le thème des religions.
 
Eric-Emmanuel Schmitt     

1- Toute les nuits, Simon rêve d'un moine tibétain qui haïssait son neveu et pour cesser .ces rêves qui lui pèsent, il doit raconter leur histoire. 

2- Moïse un enfant juif de onze ans, supporte mal de vivre seul avec son père dans le souvenir envahissant d'un frère idéal. Monsieur Ibrahim, "l'arabe de la rue" est un simple épicier qui observe le monde autour de lui. Mais un jour, ces deux destins vont se mêler pour rendre la vie plus légère.Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran relate la vie d'un jeune Parisien Bruno Abraham Kremer qui vit avec son père et rencontre son "grand-père", M Ibrahim simple épicier. On a dit que ce récit ressemblait au roman La vie devant soi de Romain Gary, où Momo un jeune musulman vit avec une juive madame Rosa, Momo ayant aussi un "grand-père" musulman Monsieur Hamil qui l'instruit sur sa religion.

3- Oscar est un jeune garçon dix ans qui souffre d'une leucémie. Tant bien que mal, il assume sa situation mais seule Mamie Rose, la plus âgée des "dames roses "qui visitent les enfants malades, sait s'y prendre avec Oscar, tour à tour gaie, drôle et même impertinente.  Une entente surprenante entre ces deux êtres si différents qui se comprennent si bien. Oscar fait partager son expérience dans les lettres qu'il adresse à Dieu et que Mamie Rose poursuit à la mort d'Oscar. 
Afin de mieux aider Oscar, Mamie Rose l'initie à chaque étape de la vie  en inventant un jeuoù la un jour compte pour dix ans, ce qui aide beaucoup l'enfant. Il vivra une histoire d'amour avec Peggy blue, une jeune fille victime d'un problème sanguin qui la rend toute bleue. Mais la jalousie de Sandrine va empoisonner leur relation et il aura une aventure avec Brigitte, une jeune trisomique. Le temps passe très vite pour lui et bien que Peggy Blue soit retournée chez ses parents, il pense que la vie est un magnifique cadeau et les trois derniers jours, il pose sur sa table une simple pancarte où il a écrit « seul dieu a le droit de me réveiller.» 

  « Milarepa », le bouddhisme tibétain 

4- On est en pleine guerre en 1942 dans une belgique occupée. Joseph, fils unique d'une famille juive menacée, est alors confié à la comtesse de Sully puis au père Pons, curé de campagne, un " juste " comme on dira plus tard, » qui protège des enfants, cachant leur identité avec l'aide des villageois et surtout de mademoiselle Marcelle, une pharmacienne qui procure de faux papiers aux enfants. Dans ce clamat apaisant, Joseph et son ami Rudy découvre peu à peu l'amitié et l'importance d'une culture à transmettre, le père Pons essayant de maintenir une indispensable diversité en réunissant toutes sortes d'objets provenant d'une culture menacée de destruction. 

5- Jun est un adolescent âgé de quinze ans,un révolté errant dans les rues de Tokyo, dans la grande ville loin d’une famille qu'il n'évoque jamais. Sa rencontre avec un maître du sumo va être déterminante, se lançant dans la pratique de ce sport qui semble si peu fait pour un jeune homme maigre qui ne sera de cette race de sumos qui sont des forces de la nature. Mais la force dans ce sport n'est pas tut et requiert aussi intelligence et acceptation de soi. Et Jun se demande si devenir sumo n'est pas aussi atteindre à une certaine image de soi, une sérénité qui est l'antithèse de la violence qu'il ressent. 
 
6- Madame Ming n'a à la bouche que ses dix enfants éparpillée dans l'immense "empire du milieu". Quelle provocation au pays de l'enfant unique ! Mais n'est-ce pas plutôt son jardin secret, un fantasme qu'elle aime à répéter pour s'en convaincre elle-même.
 
  http://d.gr-assets.com/books/1327952876l/7722655.jpg    Eric-Emmanuel Schmitt - Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus.   Oscar et la dame rose   Monsieur Ibrahim and The Flowers of the Qur'an  

* Oscar et la Dame rose

Mes articles sur Éric-Emmanuel Schmitt
-- Éric-Emmanuel Schmitt Entre réel et imaginaire -- Le bruit qui pense  --  Un homme trop facile
-- 
Éric-Emmanuel Schmitt  Biographie  --  Les 2 messieurs de Bruxelles  -- 
L'élixir d'amour
<<<<< Christian Broussas - Feyzin - 27 janvier 2013 - <<<<< © • cjb • © >>>>>
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire